penser autrement penser autrement
penser autrement
penser autrement

penser autrement

Traduction CLAUDE TERREAUX  - Langue d'origine : LATIN

À propos

Les stoïciens, constate Cicéron, ont du mal à faire accepter la plupart de leurs idées : elles déconcertent le grand nombre et vont à l'encontre des opinions communément admises. Pourtant, poursuit l'orateur, ce que la majorité rejette comme de trop subtils paradoxes est profondément vrai, et Socrate lui-même aurait pu le reprendre à son compte.
Il vaut donc la peine de présenter d'une façon nouvelle quelques-uns de ces paradoxes, non pour le seul plaisir de la rhétorique, mais pour inviter le lecteur à réviser l'échelle habituelle des valeurs.
En quelques pages particulièrement enlevées, et dans lesquelles on retrouve l'ironie propre au grand orateur, Cicéron démontre qu'il n'est de vraie richesse que dans la sagesse, et point d'espoir de savourer la vie autrement qu'en tempérant son appétit.
Aujourd'hui, quand tant de sirènes cherchent à nous persuader du contraire, il peut n'être pas sans intérêt de prêter l'oreille à la voix du Romain. Son texte, plus d'une fois cité par Montaigne, ne vaut pourtant pas seulement pour sa morale : le premier dans la littérature latine, Cicéron introduit dans un texte à vocation philosophique des exemples de vies vertueuses ou vouées au vice, tirés de l'histoire romaine. L'orateur évite ainsi l'abstraction, mais surtout il inaugure une tradition qui, reprise et développée par la suite, a fait de l'histoire de Rome une réserve inépuisable de modèles pour les écoliers, les artistes et les penseurs.

Rayons : Littérature générale > Œuvres classiques > Antiquité

  • EAN

    9782869596603

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    57 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    80 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Cicéron

Cicéron (106-43 avant J.-C.) fut l'un des plus brillants avocats de l'Antiquité, « le premier avocat de l'idée d'humanité » selon Stefan Zweig. Écrivain prolifique, il prit part aux heures explosives de la République romaine, notamment à l'un des plus fameux procès de l'histoire : l'Affaire Verrès. On lui doit de nombreux classiques, parmi lesquels L'Amitié, La Nature des dieux, Les Devoirs ou encore ses nombreux Discours.

empty