La lampe d'Aladino et autres histoires pour vaincre l'oubli

Traduit par BERTILLE HAUSBERG

À propos

Un petit commerçant palestinien débarque à Puerto Eden, au plus profond de la Patagonie chilienne. "Le Turc", comme on l'a surnommé, explique sa conception des échanges à l'aide d'une très ancienne histoire phénicienne. Il s'appelle Aladino Guarib et donne son nom à ce recueil de nouvelles dans lesquelles Luis Sepúlveda tente de sauver de l'oubli des moments, des lieux et des existences uniques. C'est de la lampe d'Aladino que surgissent comme par magie des contes magistraux, de merveilleux romans miniatures, faits de personnages inoubliables et d'histoires comme Luis Sepúlveda en a le secret. On y retrouve, entre autres, le Vieux chasseur de jaguars et amateur de romans d'amour ou Butch Cassidy et Sundance Kid, une dame grecque d'Alexandrie, des poètes disparus et un hôtel aux confins amazoniens de l'Équateur, de la Colombie et du Brésil.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Luis Sepúlveda

  • Traducteur

    BERTILLE HAUSBERG

  • Éditeur

    Metailie

  • Distributeur

    Mds

  • Date de parution

    08/01/2009

  • Collection

    Bibliotheque Hispano-americaine

  • EAN

    9782864246701

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    133 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    198 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Luis Sepúlveda

Luis Sepúlveda est né le 4 octobre 1949 à Ovalle. En 1973, il est emprisonné sous le régime de Pinochet pendant 27 mois. Libéré puis exilé, il voyage à travers toute l'Amérique latine. Plus tard, il travaille comme journaliste et milite avec Greenpeace à Hambourg. Après avoir également vécu à Paris, il s'installe en 1997 à Gijón, dans le nord de l'Espagne, où il fonde le Salon du livre ibéro-américain pour faire connaître le travail des écrivains et des éditeurs indépendants d'Amérique latine. Grand lecteur et homme généreux, il aide les jeunes auteurs. Il écrit des chroniques pour des journaux espagnols et italiens. Il succombe au coronavirus en avril 2020. Auteur de nombreux romans, chroniques, récits, nouvelles et fables pour enfants, il a reçu de nombreux prix prestigieux pour son œuvre. En 1992, son premier roman Le Vieux qui lisait des romans d'amour connaît un immense succès mondial et change sa vie. Quatre ans plus tard, la parution de Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit à voler vient asseoir sa renommée. Ses livres sont désormais publiés dans 52 pays et plusieurs ont été adaptés au cinéma. Portrait par Bernard Sesé à découvrir ici. Hommage d'Anne Marie Métailié à Luis Sepúlveda : "Luis Sepúlveda a succombé au Covid-19. L'auteur du "Vieux qui lisait des romans d'amour", son premier roman, avait été découvert en 1992 par les libraires français qui en avaient fait un succès tel qu'il avait été immédiatement traduit dans 52 pays. Puis il y avait eu "L'Histoire de la Mouette et du Chat qui lui apprit à voler", un autre très grand succès. Et 20 autres romans et essais. Luis Sepúlveda était un formidable conteur d'histoires. Un écrivain majeur. Sa vie aventureuse dans l'Amérique latine des dictatures avait forgé son regard politique. Militant écologiste, il a su transmettre ses convictions à travers des œuvres inoubliables qui l'ont fait connaitre et aimer dans le monde entier. J'avais rencontré Luis Sepúlveda, alors inconnu, en avril 1992 et au long de ces 28 années de voyages, de galères et de succès, nous avons été des amis fraternels. De vrais amis." Anne Marie Métailié.

empty