Histoire de la fatigue : du Moyen Âge à nos jours

À propos

Stress », « burn out » ou « charge mentale » : les XXe et XXIe siècles ont vu une irrépressible extension du domaine de la fatigue. Les épuisements s'étendent du lieu de travail au foyer, du loisir aux conduites quotidiennes. Une hypothèse traverse ce livre : le gain d'autonomie, réelle ou postulée, acquis par l'individu des sociétés occidentales, la découverte d'un « moi » plus émancipé, le rêve toujours accru d'affranchissement et de liberté ont rendu toujours plus difficile à vivre tout ce qui peut contraindre et entraver. Que nous est-il arrivé ?
Du Moyen Âge jusqu'à nos jours, un parcours passionnant qui croise histoire du corps et des sensibilités, des structures sociales et du travail, de la guerre et du sport, jusqu'à celle de notre intimité.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Ecoles / Courants / Thèmes

  • EAN

    9782757896891

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    624 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.9 cm

  • Épaisseur

    3.5 cm

  • Poids

    326 g

  • Distributeur

    Mds

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Georges Vigarello

Georges Vigarello est directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales, membre de l'institut universitaire de France et Président du Conseil scientifique de la Bibliothèque nationale de France. Les titres de ses ouvrages trahissent ses préoccupations : le corps avec ses normes et les
pratiques destinées à l'embellir, à l'entretenir (parus notamment au Seuil : Histoire de la virilité, coauteur, 2011 ; Les métamorphoses du gras : Histoire de l'obésité du Moyen Âge au XXe siècle, 2010 ; Histoire du corps, co-auteur, 2006 ; Histoire de la beauté : Le corps et l'art d'embellir de la
Renaissance à nos jours, 2004 ; Histoire des pratiques de santé. Le sain et le malsain depuis le Moyen Âge, 1999; etc.).

empty