Le livre des sagesses d'Orient

À propos

L Orient traditionnel, avec ses poètes (Khayyam, Saadi...), ses savants et ses philosophes (Avicenne), le livre sacré du Coran et les proverbes du bon sens populaire, qu'illustrent Les Mille et Une Nuits, est riche d'une sagesse - c'est-à-dire d'une philosophie pratique - tour à tour fataliste et joyeuse, invitant à jouir de la vie et de l'instant, sans excès, mais dans la plénitude.
Gilbert Sinoué rassemble ici dictons et citations autour de la figure traditionnelle du Medjdoub, ce personnage à la fois sage et fou qui, de l'Irak à la Perse et du Maroc à l'Asie centrale, apportait la sagesse immémoriale à qui voulait bien lui ouvrir sa porte.
Ne lui fermons pas la nôtre. Il nous provoque, il nous étonne, il nous fait rire ou nous donne à songer. Nous nous souviendrons longtemps de son passage.

Citations de Avicenne, Ibn Arabi, Khayyam, Saadi, Hafiz, Sohravardi, Mahomet, Averroès, Rûmî...



Rayons : Religion & Esotérisme > Esotérisme

  • EAN

    9782253150664

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    140 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Gilbert Sinoué

Gilbert Sinoué quitte l'Égype à l'âge de dix-neuf ans pour suivre des études à Paris, à l'École normale de musique. Ses débuts parisiens sont difficiles : il compose et se produit dans des boîtes de nuit. Et puis une première chanson est choisie par Isabelle Aubret, d'autres ensuite par Claude François, Dalida, Marie Laforêt... Un jour, à l'approche de la quarantaine, il arrête tout pour se consacrer à l'écriture. Son premier roman est publié par Olivier Orban. Il devient alors romancier à temps plein, auteur de plusieurs gros succès comme Le Livre de saphir (Denoël), L'Enfant de Bruges (Gallimard) ou L'Égyptienne (Denoël) suivie de La Fille du Nil (Denoël).Denis Dailleux pratique une photographie apparemment calme, incroyablement exigeante. Sa passion pour les autres l'a naturellement amené à développer le portrait comme mode de figuration privilégié de ceux dont il avait l'envie, le désir d'approcher davantage ce qu'ils étaient. Cela fait maintenant quinze ans qu'il construit patiemment un portrait inédit de l'Égypte, avec laquelle il entretient une relation amoureuse.

empty