• Jardin botanique

    Alain Bertrand

    Regard tendre et amusé sur les querelles byzantines qui secouent la Belgique, entre Wallons et Flamands.

  • Je ne suis pas un cadeau

    Alain Bertrand

    • Finitude
    • 13 Octobre 2010

    Dans ce petit livre à l'humour délicieusement décapant, l'auteur s'est attelé à ces questions cruciales : Quel cadeau peut-on offrir ? Et à qui Il nous fait part de ses trouvailles à travers une trentaine de textes courts, autant de cadeaux réjouissants qu'il fait au lecteur.
    Irrésistible.

  • «Les vacances ? Fuir de chez soi en croyant s´évader de soi. » Trente-sept petites chroniques de vacances dues à la plume savoureuse d´un digne héritier de Blondin et de Vialatte. De drôles d´histoires drôles sur les moeurs de l´homo touristicus, ses rites, ses migrations vers le Sud...
    « Certaines peuplades ne vivent que par beau temps. De ces privilégiées, on dit qu´elles ont tout - les jambes des filles et les brugnons mûris sur le pêcher. »

  • Le lait de la terre

    Alain Bertrand

    • Weyrich
    • 15 Janvier 2012

    Charles quitte Bruxelles pour vivre dans un village d´Ardenne. Il espère y trouver le calme, le bon air et une nature souveraine. Mais les vieux clichés ne résistent pas au choc des rencontres et à la colère du monde agricole. Car rien ne se passe comme prévu... Certes, Maria cultive des escargots, et Jules sonne de la trompe de chasse, et André engloutit des casiers d´Orval pendant que le gros Louis circule à bord de son tracteur. Mais il y a Irène, la fermière aux cheveux roux et le cortège de menaces qui pèsent sur l´agriculture traditionnelle... La crise du lait contraint les paysans à déverser des tonnes de matière première dans les champs... Dans son style tout de délicatesse et d´impertinence, Le lait de la terre constitue à la fois un roman d´amour et une plongée sans concession dans un monde rural.

  • La lumiere des polders

    Alain Bertrand

    • Arlea
    • 4 Avril 2003

    Polders.
    Entre le ciel et l'eau, la lumière y est partout souveraine. Paysages du Nord, les polders s'étendent sur une zone sans frontière, un Nord improbable dont on ne sait où il commence, ni où il finit. Peut-on dire que les polders engendrent un état d'âme ? Sans nul doute si on prend la peine de les découvrir accompagné. Variations sur une région unique, ces récits ne sont pas loin d'une déclaration d'amour au paysage, que chaque rencontre, chaque être, vient éclairer d'une lumière nouvelle.

  • Les techniques de la distillation, selon Liliane Plouvier, historienne belge de l'art gastronomique et férue d'histoire ancienne, ont été découvertes par les alchimistes. Elle nous fait remonter dans la Mésopotamie du IVe millénaire avant notre ère. Il s'agissait alors d'obtenir des plantes et même de certains minéraux des essences, des extraits purifiés pouvant servir à honorer les dieux ou plus prosaïquement à se parfumer, se maquiller, c'est ainsi que le sulfure d'antimoine sublimé dénommé khol serait à l'origine de notre alcool (al khol, en arabe). Ces opérations de sublimation des solides puis de distillation des liquides s'effectuaient à l'aide d'ambicos (al ambix). La recherche de la pierre philosophale (al iksir) conduit les Arabes à perfectionner leurs systèmes , ce sont Al Kindi à Bagdad au IXe siècle puis surtout Abulcasis en Andalousie qui sont les véritables inventeurs de la distillation qui permet de recueillir l'alcool des boissons fermentées. Il s'agissait, toujours dans l'esprit de ces alchimistes, de rechercher un remède, un élixir de longue vie, une eau qui donnait ou redonnait la vie. Après ce voyage dans les temps les plus reculés, Roger Cantagrel, ancien directeur de la station oenologique de Cognac, nous explique à quoi est due la renommée internationale du cognac et les raisons de sa pérennité au cours des siècles. Il parle du terroir, des cépages et surtout des hommes de cette région charentaise. Ces hommes, excellents commerçants qui en privilégiant toujours la recherche de la qualité ont su faire face aux vicissitudes de l'histoire et aux crises viticoles.
    Par la suite, le Dr Charles Garreau du Bureau national interprofessionnel de l'armagnac nous décrit cette magnifique eau-de-vie d'Armagnac, sans doute la plus ancienne eau-de-vie de vin de France puisque son origine attestée à Toulouse, remonte à 1411. Il nous parle de l'originalité de cet armagnac qui réside dans son alambic - on devrait dire ses alambics, issus du système continu breveté par Édouard Adam en 1801 puis perfectionné par Cellier-Blumenthal à partir de 1813. Le Dr Garreau relate avec force détails l'évolution de cette eau-de-vie du pays de D'Artagnan jusqu'à nos jours.
    Enfin, les chercheurs des grands pays producteurs d'eaux-de-vie prestigieuses en Europe nous parlent de leur dernières recherches sur la grappa italienne, le tsipouro grec, l'oroujo de Galice, le brandy de Jerez, les eaux-de-vie du Portugal sans, bien sûr, oublier l'armagnac et le cognac.

    Sommaire:
    Histoire de la distillerie artisanale. Aux origines de la distillation. La qualité et le renom du Cognac dans le monde, sa place dans l'histoire. L'Armagnac. Les eaux-de-vie de vin. Maîtrise des risques liés à l'utilisation de spécialités phytosanitaires dans le vignoble de Cognac. Recherche de marqueurs analytiques de Botrytis cinerea dans les eaux-de-vie de Cognac. Utilisation des pectinases pour la vinification charentaise des vins destinés à la production d'eaux-de-vie de Cognac. Influence de l'anhydride sulfureux et de la lie sur la qualité du Brandy distillé à la chaudière. Teneurs élevées en esters d'acides gras à longue chaîne dans les eaux-de-vie d'Armagnac : une conséquence indirecte de la trituration du raisin. Les esters éthyliques d'acides gras à longue chaîne dans le Brandy : détermination rapide et essais de stabilité. Les esters éthyliques d'acides gras à longue chaîne : facteurs d'instabilité physique des eaux-de-vie d'Armagnac. Instrumentation d'une distillerie à l'échelle pilote avec capteurs en ligne, acquisition des données et superviseur. Mécanismes de formation et conséquences qualitatives de l'isobutanal présent dans les eaux-de-vie de Cognac. Les composés carbonylés des eaux-de-vie de vin aspect organoleptique, rôle du vieillissement. Étude des propriétés aromatiques du Brandy et du Cognac. Incidence de la chauffe du bois de chêne sur la composition d'eaux-de-vie de Cognac logées en fût - Modèle pilote. Influence de la dimension du fût dans les cinétiques d'extraction/oxydation des composés phénoliques du bois pour les eaux-de-vie Lourinhã Une approche de la traçabilité de l'origine du bois dans les eaux-de-vie de vin vieillies. Les eaux-de-vie de raisins et de marcs. Élaboration d'une méthodologie de dégustation adaptée au contrôle produit des appellations Blanche Armagnac et Armagnac. Une approche du contrôle de la production de hexan-1-ol dans la Grappa de Muscat et de Prosecco. Caractéristiques des distillats de marc du commerce « Orujo de Galicia » d'Espagne. Étude et description mathématique du profil de la distillation à l'aide de colonnes du « Tsipouro », eau-de-vie de marc de raisin grecque. Caractérisation de distillats de marcs espagnol « Orujo de Galice » par analyse d'isotopes stables. Production d'éthanol par l'intermédiaire de la fermentation en phase solide de la pulpe de raisin : effet combiné des paramètres de fermentation sur le rendement d'éthanol. Les esters méthyliques et éthyliques de poire Bartlett présents dans le distillat de marc de Pinot blanc (grappa). Caractérisation chimique et sensorielle des distillats de marc italiens « Grappa » produits en Piémont. Application de la déméthylisation dans l'élaboration d'eaux-de-vie de marc.

  • Cette étude, sans doute à ce jour la meilleure, décompose l'oeuvre du grand romancier liégeois : Georges Simenon. Grâce à la psychanalyse et les ressources qu'offrent les sciences humaines, Alain Bertrand analyse les romans, les personnages et l'écriture du plus universel des romanciers.

  • Suite à un accident de vélo, Arsène, quinquagénaire féru de courses cyclistes et en mal d'aventures sentimentales, se voit recueilli sur la péniche de Mandragore, magicien de son état.
    Les deux hommes se lient peu à peu d'amitié, sans se douter que l'apparente tranquillité dont ils jouissent sera mise à mal par deux frères en colère et une maîtresse délaissée. Derrière ce roman aux allures de conte jubilatoire se lit l'histoire d'une certaine Belgique qui se retourne sur ses stéréotypes pour s'en moquer.

  • En province

    Alain Bertrand

    " A mes yeux, l'Ardenne n'est qu'un prétexte pour évoquer une certaine province dans ce qu'elle a d'universel.
    Plus précisément, ces chroniques devaient, dans mon esprit, répondre au voeu de Jules Renard : " Un livre moderne sur la campagne. " On y trouvera des évocations de paysages, des portraits, des saynètes, des souvenirs, des fictions il s'agissait de poser un regard, et d'écrire sur le mode de la drôlerie, de la tendresse et de la poésie. " A.B.

  • On progresse

    Alain Bertrand

    L'homme, j'espère que je n'apprends rien à personne, est un mammifère dressé qui vit essentiellement dans les supermarchés. On peut, là, l'observer à loisir et noter le fonctionnement de son mode de vie. C'est ce qu'a fait l'anthropomane Alain Bertrand, un disciple de Vialatte ayant emprunté, sans la rendre, la boîte à outils de Carelman, passionné de cet espèce d'être. Il nous le catalogue avec minutie et détaille le sens rituel du barbecue, l'essence tragique de l'applique murale, l'ambiguïté du string, la fonction psychique du magazine usagé (dit de salle d'attente) et celle, anxiolytique, du Tupperware. On y apprend que « la machine à café est une vache à lait sans le fumet de la campagne ». Grâce à lui, le sous-texte affectif du vernis à orteil tombe le masque, le caddie trouve enfin un avocat et le tire-bouchon sa définition absolue : « le tire-bouchon déplante le liège et enchante le verre. C'est l'enfant naturel de la vrille et du flacon ». Il y en a encore un stock à déballer, j'ai tout dans le coffre arrière. Bilan : un livre essentiel pour survivre en milieu humain, le plus dur milieu du monde. Alain Bertrand «connaît l'homme comme s'il était la grand-mère du diable» : suivez le guide !

  • Contes absurdes

    Alain Bertrand

    • Lulu
    • 26 Novembre 2014

    Attention ! Malgré le titre qui pourrait sembler enfantin et l'image de couverture, les "Contes absurdes" ne sont pas des histoires pour enfants. Quoique... La vie, la mort, Dieu, l'ivresse, l'amour, l'amitié... sont les thèmes de ces contes non classés d

  • Ce livre de 300 pages est illustre´ de 200 photos (issues en grande partie du fonds documentaire de Me´moire de la Dro^me), cartes, croquis permettant de mieux appre´hender ce qu'ont subi les Dro^mois pendant plus de quatre ans et comment ils ont re´agi face a` cette situation d'oppression permanente.
    Son format 21 x 29,7, une couverture cartonne´e, un papier assurant une grande qualite´ des illustrations font que SUBIR... MAIS LUTTER sera un ve´ritable album sur les Dro^mois et les Dro^moises pendant la Seconde Guerre mondiale.

    UN TRAVAIL D'E´QUIPE Les auteurs travaillent depuis une quinzaine d'anne´es sur l'histoire de la Dro^me pendant la Seconde Guerre mondiale (DVD-Rom sur La Re´sistance dans la Dro^me-Le Vercors. Site internet : museedelaresistanceenligne.org). Ils ont re´dige´ de nombreux articles sur le sujet. L'e´quipe est constitue´e d'Alain Coustaury et Danielle Bertrand, agre´ge´s de ge´ographie et d'histoire, de Pierre Balliot, colonel en retraite, de Jean Sauvageon, de Claude et Michel Seyve, enseignants retraite´s, auteurs de nombreux livres sur l'histoire dro^moise de l'Ancien Re´gime a` nos jours. L'ouvrage est pre´face´ par Gilles Vergnon, agre´ge´ d'histoire, mai^tre de confe´rences a` l'IEP de Lyon.

    UNE PREMIE`RE.
    Pour la premie`re fois, un ouvrage couvre l'ensemble de l'histoire de la Dro^me pendant la Seconde Guerre mondiale et l'imme´diate apre`s-guerre. SUBIR... MAIS LUTTER aborde la vie des Dro^moises et des Dro^mois, les difficulte´s auxquels ils sont confronte´s, le grand nombre des prisonniers interne´s en Allemagne, l'accueil des re´fugie´s de la zone occupe´e, les camps ouverts pour les e´trangers et les opposants au re´gime de Vichy, les rafles des Juifs... La Dro^me, cas particulier, envahie deux fois par l'Allemagne, occupe´e par les Italiens, fut une grande terre de Re´sistance, libe´re´e relativement to^t, le 1er septembre 1944.
    Tous les aspects des luttes, y compris celles des Allie´s lors de la bataille de Monte´limar, y sont e´voque´s. Les conse´quences de la guerre, au dela` du 8 mai 1945, sont e´galement approche´es, notamment la me´moire et ses enjeux.

  • Lorsqu'Alain Bouvier observait avec ses yeux d'enfant les vétérinaires qui venaient opérer à la ferme familiale, il était admiratif et rêvait d'exercer cette profession. Ce rêve devenu réalité, et après plus de quarante années d'exercice dans la campagne normande, il a souhaité témoigner sur ce métier qui lui a tant apporté. Le photographe Bertrand Cardon l'a suivi dans ses tournées, en toutes saisons, de jour comme de nuit, afin de saisir ces instants uniques : l'inquiétude d'un propriétaire, la nervosité dans l'oeil de l'animal, l'émerveillement devant une naissance, la magie des premiers pas...
    Autant de témoignages intimes que le photographe a réussi à saisir pour rendre compte de cette activité dont la réussite repose sur la confiance et la complicité entre l'animal, le propriétaire et le vétérinaire.

  • Ce livre retrace l'histoire du Cercle Saint-Pierre, le club de basket de Limoges. Une histoire riche en évolutions :
    D'un petit club, connu simplement en Haute-Vienne, le CSP est devenu le premier club français à devenir champion d'Europe, en 1993.
    Sur le point de disparaître au début des années 2000, le club redevient champion en 2014 et 2015.
    L'histoire du CSP a marqué, au-delà des passionnés de basket, la ville et la région entière, notamment via la construction du Palais des Sports de Beaublanc.
    Les auteurs signent ici un ouvrage riche en anecdotes et témoignages autour des mémoires de son président emblématique Xavier Popelier.

empty